Dommage que les adresses des familles espagnoles ne soient pas connues plus tôt. Ce serait mieux pour nous et pour elles…